En route pour un demi-tour

Etape 90 = Barcelone (Prolongations)

Comme les sportifs le savent après tout grand match, il y a toujours des prolongations.

Alors comme j'avais de l'avance sur le planning de retour, j'ai prolongé mon séjour avec une tournée dans le Sud.

Et quand on aime, on ne compte pas, 16 heures de bus pour Barcelone.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour voir apparaitre cette belle cité du Sud au petit matin.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retrouver les copains du "Nord" dans le Sud, il y a rien d'anormal à ça !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et les petits nouveaux, qui lui a un nom bien du Sud, n'est ce pas Marcello ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis les valeurs sûres, le ciel bleu, les eaux bleues de la piscine olympique.

 

 

 

 

 

 

Et les Castelleres, ces pyramides humaines, symbole du folklore catalan, fêté lors de la Merce, la sainte patronne de Barcelone.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déjà le moment venu de quitter la plage pour la prochaine destination.

 

 

 

 

 

 

 

 

Beziers, le Cap d'Agde et encore une visite de copains dont les visages vous resteront invisibles. Non pas comme l'horloge qui indique 17h15 alors que mon train est à 17h11 et que je suis monté dans le bon train, chercher l'erreur ...

 

 

 

En tout cas, il n'y a pas d'os dans le cassoulet qui m'attendait à Castelnaudary.

Eh oui j'entends partout "mais il a maigri !!! " alors il fallait bien me remplumer un peu avec les produits de notre terroir si riche

 

 

 

 

 

Notre pays recèle aussi d'autres petits trésors que sont les cistes.

Alors je suis parti à la chasse avec mes cousines et filleule et nous fûmes loin d'être bredouille

 

 

 

 

 

Voilà la dernière page, viens de s'écrire mais j'ai bien du mal à la tourner.

La fin est belle et j'ai déjà envie de recommencer le livre smiley

 

Il me reste les cartes postales pour me rappeler ce voyage et tous ces petits mots.

 

A bientôt

 

JB

 

 



Publié à 22:05, le 10/10/2012, Barcelone
Mots clefs :


Etape 89 = L'Arrivée (Brest)

 

 

Et puis voilà le moment tant attendu (ou du moins les photos dont je n'étais pas "propriétaire"

 

 

 

 

 

 

Le pont Albert Louppe, la rade de Brest

 

 

 

 

 

 

 

 

La Mer d'Iroise, le Bout du Monde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La ligne d'arrivée, le comité d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà que s'arrête une route d'une mer à l'autre, une épopée de quelques 5300 km, des images pleins la tête, des rencontres si variées, de l'écureuil à la tortue.

Tant de choses si difficiles à décrire en quelques lignes

 

 

 

 

Tout cela sans jamais tirer la langue, avoir mal aux fesses ou aux mollets.

 

 

 

 

 

 

 

Sans le moindre pépin technique majeur, eh oui 5000 kilomètres sans la moindre crevaison, Adrienne c'est une solide !!!

 

 

 

 

 

Cela n'aurait pu se passer sans une équipe d'assistance qui fut plus qu'à la hauteur. 

Je veux ainsi profiter aussi de ce blog pour remercier mes parents et mes frères qui ont servis de "boites aux lettres", de SOS informatique, de fournisseurs non officiels de symphonies qui ont berçés mes kilomètres.

 

UN GRAND MERCI !!!!

 

 

 

 

 

 

puis merci à vous, les lecteurs de ce blog  qui par vos commentaires, vos messages, vos envies de voyager, de partager m'ont fait écrire une des  plus belles pages de ma vie jusqu'à présent.

 

 

 

 

 

 

 

Il me reste à retrouver mes chers yaourts et aux autres spécialités lactées dont le souvenir m'a été rappelé à mon arrivée.

 

 

 

 

Enfin il est tant de prendre l'apéro comme le veut la formule d'usage car toute belle histoire et  aventure ne vaut que si elle est partagée dans la convivialité.

La suite ne vous est pas racontée ici .... mais elle fut à la hauteur de l'évenèment 

cheeky cheeky cheeky cheeky



Publié à 21:37, le 9/10/2012, Brest
Mots clefs :


Etape 88 = Mûr de Bretagne - L'Hôpital Camfrout (Canal de Nantes à Brest)

A l'aube des derniers kilomètres avant l'arrivée, il faut profiter de ces couleurs et de ces paysages qui s'offrent à nous.

Presque les derniers efforts en passant la tranchée de Glomel, point le plus haut du canal et qui a demandée 9 ans de terrassement, 3 millions de m3 de  terre enlevés et qui a coûtée la vie  à des centaines de bagnards.

 

 

 

Nous "notre galère" fut plutôt notre première crevaison ... enfin celle de Loic qui nous avait rejoint pour les 2 derniers jours.

 

 

 

 

 

 

 

Après les petites galères, il y a toujours des bons moments de réconfort.

 

Le vélo, c'est pas si dur n'est ce pas les gars ??

 

 

 

 

 

Une belle montée est toujours récompensée par un beau paysage.

Ici la vue depuis le bourg de Châteauneuf du Faou avec en premier plan, l'Aulne, le vieux pont et pour les experts des lieux, le château de Trevarez dans l'arrière plan.

 

 

L'Aulne que l'on avait plus qu'à suivre jusqu'au bout pour atteindre notre but final.

 

 

 

 

 

 

 

La ville de Chateaulin dans un premier temps, dernière commune traversée par l'Aulne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis l'écluse maritime de Port Launay, la 237 ème écluse et la dernière avant la mer.

 

 

 

 

 

 

 

La mer que j'aperçois enfin après 2 mois de traversée de l'Europe.

Le bout du monde est proche et la ligne d'arrivée aussi.

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 21:08, le 3/10/2012, Hôpital-Camfrout
Mots clefs :


Etape 87 = Nantes - Mûr de Bretagne (Canal de Nantes à Brest)

L'Euro Vélo 6 est terminée mais quand on aime, on ne compte pas alors à la demande des amis bretons et parce ce chemin m'avait déjà enchanté, il y a une dizaine d'années, je me suis rajouté presque 400 km en suivant le canal de Nantes à Brest.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et dans ma roue, j'ai embarqué Karim, compagnon de nombreuses virées à pied et qui voulait se dérouiller les mollets.

 

 

 

 

 

 

Quoi de mieux que ce cadre si paisible pour une belle ballade sur ce canal qui fut construit de 1811 à 1842 et seulement exploité commercialement pendant 70 ans avant de laisser place aux activités de loisirs.

 

 

 

 

C'est l'occasion de retrouver ces belles maisons en granit qui faisaient office de maisons pour les éclusiers.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et des écluses, il y en a. Pas moins de 238 sur les 360 km du canal, cela fait une bonne moyenne.

 

 

 

 

 

 

Des villes, on en rencontre peu sur le parcours plutôt champêtre mais Josselin et son château valent vraiment l'arrêt.

 

 

 

 

 

 

 

Tout comme la chapelle de Notre Dame des Carmes et ces magnifiques peintures intérieures sur boiseries.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et bien sûr l'abbaye de Bon Repos datant du XII ème siècle et qui est maintenant le lieu de spectacle de son et lumière.

 

 

 

 

 

 

Celle - ci n'ayant pas été engloutie par le lac de Guerlédan, plus grand lac en Bretagne d'une superficie de 400 hectares et qui a coupé le canal en 2 ne permettant plus la navigation sur toute sa distance.

 

 

 

 



Publié à 22:18, le 2/10/2012, Mûr-de-Bretagne
Mots clefs :


Etape 86 = Tours - Nantes (Euro Vélo)

 

A défaut de sprint, je continue mon marathon avec mon Adrienne qui vient de fêter son 10 000ème kilomètres depuis que l'on se connait !!

 

 

 

 

 

Le décor pour cet évènement n'était pas des moindres avec le Cher et sa vallée qui nous ont offert des couleurs si intenses

 

 

 

 

 

 

 

Et toujours ces charmants villages de bords de Loire avec celui de Bréhémont qui m'a rappelé un pique nique de novembre lors d'une précédente randonnée sur la Loire à vélo (les °C en plus)

 

 

 

 

 

ou un petit chateau dès que l'on détourne son regard ou légèrement sa route et voilà celui d'Ussé

 

 

 

 

 

 

 

Ou celui de Gilles de Ray, un des compagnons de Jeanne d'Arc,pendu à Nantes pour des actes bien moins nobles que ceux défendus par elle.

 

 

 

 

 

La fin du demi-tour est proche car me voilà à repasser le méridien de Greenwich et donc à basculer dans la partie "occidentale " de la planète après avoir passé pas loin de 9 mois à l'Est

 

 

 

 

 

De "l'autre côté" c'est aussi joli avec la ville de Saumur et son château qui se détache bien dans le paysage.

 

 

 

 

 

 

 

Il est vrai que ce décor "le Val de Loire" a été inscrit au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il peut aussi faire chaud et sec quand on voit le lit de la Loire aussi bas et ses bancs de sable qui se découvrent à perte de vue.

 

 

 

 

 

 

Difficile d'imaginer que cette maison peut se retrouver sur une ile et que la barque est alors d'une vraie utilité et pas simplement un objet de décoration !!

 

 

 

 

 

De mon côté, je reste sur la terre ferme et je file tout droit sur Nantes car je sais que j'y suis attendu fermement et presque impatiemment !!

 



Publié à 11:17, le 20/09/2012, Nantes
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 22 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques


Derniers articles

Etape 90 = Barcelone (Prolongations)
Etape 89 = L'Arrivée (Brest)
Etape 88 = Mûr de Bretagne - L'Hôpital Camfrout (Canal de Nantes à Brest)
Etape 87 = Nantes - Mûr de Bretagne (Canal de Nantes à Brest)
Etape 86 = Tours - Nantes (Euro Vélo)

Sites favoris

DOC
Tasmania Parks and Wildlife
Echina Travel
Russian Train Ticket
Infinity Tandem
Unansansdrap
Trip Australia
Seat61
RosyetPhil "On the Road"
EuroVélo6

Amis

landry
blogfr

Newsletter

Saisissez votre adresse email


Flux RSS